Millennuim incertitudes

C’est un registre qui liste toutes les fonctions mathématiques à résoudre ou non démontrées. Elles sont sujets à des récompenses pour celles ou ceux qui parviendront à les démontrer.


The Clay Mathematics Institute
Règlement des prix du millénaire. Le règlement a été révisé pour les problèmes du prix du millénaire a été adopté par le conseil d’administration de l’Institut de mathématiques de l’argile le 26 septembre 2018. Veuillez lire attentivement ce document avant de contacter CMI au sujet d’une solution proposée. En particulier, veuillez noter que: CMI n’accepte pas la soumission directe des solutions proposées. Le document est un énoncé complet des règles et des procédures: CMI n’offrira aucune autre orientation ou conseil. Avant que CMI envisage une solution proposée, les trois conditions suivantes doivent être remplies: (i) la solution proposée doit être publiée dans un point de vente éligible (voir §6), et (ii) au moins deux ans doivent s’être écoulés depuis la publication , et (iii) la solution proposée doit avoir reçu l’acceptation générale de la communauté mathématique mondiale 27 septembre 2018

La fonction zêta de Riemann est la hantise des systèmes informatiques mais à la fois un atout pour la sécurité des données numériques.

Le système financier mondial serait impacté par la découverte de la fonction de Riemann. Il donnera à celui qui l’a détient la clé de tous les systèmes bâtis sur la répartition des nombres premiers ou qui suivent un schéma similaire.

Un exemple simple est la conception du système des messages électroniques. Votre adresse e-mail est votre clé personnelle qui contient une clé de chiffrement et une clé de déchiffrement bâtit sur la répartition moyen des nombres premiers. Une personne qui détient la fonction de Riemann aura accès à une nouvelle dimension ou rien ne peut lui être caché parce qu’il a en sa possession une clé numérique universel.

Le théorème des nombres premiers détermine la distribution moyenne des nombres premiers. L'hypothèse de Riemann nous renseigne sur l'écart par rapport à la moyenne. Formulé dans l'article 1859 de Riemann, il affirme que tous les zéros `` non évidents '' de la fonction zêta sont des nombres complexes avec une partie réelle 1/2

Mes recherches et découvertes récentes me permettent de dire qu’en plus il a raison mais qu’on plus ces  » nombres complexes avec une partie réelle 1/2  » peuvent être utilisés pour nommer et identifier une somme de termes classifiés d’une façon unique.

Notions de bases

Un nombre peut s’écrire de deux façons soit il est simple soit il est composé. De cette manière il devient un terme unique.

Si je donne au hasard un nombre 3 et bien je peux aussi l’identifier comme étant un nombre qui contient au moins un produit de facteur composé de nombres premiers ou d’un seul.

3 c’est aussi le résultat de 1 * 3

Cas particulier pour le nombre 1 il n’est pas un nombre premier car il peut apparaître dans les compositions de nombres bien qu’ils soient infiniment plus grand que lui ou plus petit que lui. Mais être aussi le facteur universel de tout les nombres. Le 0 est quand lui un point 0 ou l’incertitude règne en maître.

1 peut aussi être somme des nombres simples + sommes des nombres complexes.

La répartition des nombres premiers

La répartitions des nombres premiers montre que tous les nombres premiers suivent une conjoncture qui tant à les regrouper et à les répartir sur deux axes. Riemann à émit l’hypothèse que tous les nombres premiers qui ne sont pas sur sa conjoncture (x) sont des nombres premiers composés du terme 1/2 plus un nombre complexe. C’est à dire que les nombres premiers paires négatifs sont sur l’axe des (x) et tous le reste des nombres premiers sont sur la droite critique (y) et en plus qui sont des nombres premiers composés du terme 1/2 plus un nombre complexe.

Prouvez que cette hypothèse est fausse c’est dire qu’il existe au moins un nombre premier surement composé et non placé sur la conjonction des (x) paires jumeaux négatifs et celle de la droite critique composés du terme 1/2 plus un nombre complexe. Vous remportez alors 1 000 000 de dollars si vous le démontrez.

Force est de constater qu’il a raison et force est de constater que c’est une évidence. Si la majorité des zéros triviaux sont sur la conjoncture de Riemann et qu’ils sont tous composés des nombres entiers et des produits de facteurs premiers ou est alors le reste. Alors les zéros non triviaux seront composé du reste des nombres comme le produit de facteurs (1/2 * nombres complexes)

Rien ne se perd mais transformé en un nouvel élément ou paquet d’énergie.

Cela veut dire que l’expression 1 * 0 = 0 est faut mais nous l’utilisons comme tel pour annuler une expression.