Hypothèses

vous êtes sur le point de découvrir ce que les nombres aléatoires et ordonnées m’ont offerts de voir. Ils m’ont donnés le sens de distinguer des phénomènes réels à ceux des phénomènes abstraits.

Nous avons été mis à l’abri dans notre dimension et cachés du kaos qui règne plus haut dans les cieux.

j.n

LA DIVINITÉ

Réunification

Si je considère que la « DIVINITÉ » est tout ce qui constituent l’existence, le néant, le vide, le réel, le non réel, le passé, le présent, le futur alors je peux dire que nous sommes une infime partie d’elle. C’est comme si nous étions un système de ses organes vitaux. Alors ne le cherchez pas! Nous vivons en elle depuis toujours.

j.n (Nous vivons et évoluons dans la DIVINITÉ)

Hypothèse 1 : Des dimensions cachées

Dans les simulations de mes expériences sur la fonction F(x)2 j’ai observer une dimension qui possède deux sources d’une énergie infinie de nature différentes et qui sont à l’origine de notre dimension. Leurs interactions mutuelles font que chacune d’elle déverse un bouillon de plasma perpétuel qui va chuter en se refroidissant, cette différence de température va permettre aux petits paquets d’énergie de soit former un autre élément soit repousser un autre élément.

La démonstration de mon hypothèse sera complétée au fur et à mesure de compléments d’informations plus pertinentes.

Conditions

Si je considère que tendre vers l’infini ça peut être tout simplement recevoir de l’énergie de manière illimitée. Alors je peux dire que la dimension grand 1 reçoit en permanence un brouillon de plasma qui vient d’une ou deux sources d’approvisionnements incroyablement grandes et situées à des milliards et des milliards d’années lumière de nous.

Le champ quantique formé par les sources d’énergies va servir de récipient pour accueillir la matière qui chute.

Même si on parvenez à les trouver et bien il serait impossible de remonter jusqu’à elles car le torrent de champ quantique qui tombe à la vitesse de la lumière vers notre dimension nous ramènerait sans cesse en arrière.

La fonction F(x)2

La courbe de cette fonction peut être assimilée à une simple droite à l’échelle des nombres simples. Cette courbe F(x)2 est ni plus ni moins que la représentation d’un espace courbé.

Le système que forme ces deux « Black Hole » n’est pas seul, il en existe des milliards. Mais ils sont uniques.

Les dimensions

Dans un système tel que F(x)2, il existe plusieurs dimensions. Celle des toutes petites et celle des grandes. Par exemple il vous est impossible de vous glisser dans la dimension des toutes petites, il faudrait devenir une particule pour pouvoir le faire.

Black Hole

Dans chaque galaxie il y a un trou noir en son centre qui est le bâtisseur même d’une galaxie. Ce sont des machines à très haute énergies qui passe leur temps à engloutir de la matière pour ensuite soit la réinjecter dans l’espace soit l’emprisonner à vie dans lui même. C’est comme si le trou noir fabriquait un terrassement vertical pour stocker de la matière et qu’il était lui même la porte et le verrou de cette nouvelle dimension cachée.

Théorie des forces d’attractions au cœur des éléments subatomiques

Si à l’échelle des grandes dimensions il existe des trous noirs alors à l’échelle des toutes petites dimensions il existe des tous petits trous noirs. Dans ce cas il y a au centre de chaque éléments constituants toutes matières ou constituant les plus petites dimensions un petit trou noir. Ce tout petit trou noir est le moteur d’une force colossale qui tend à attirer les plus petits paquets d’énergies. Le système créé par ce tout petit tour noir est à l’origine des forces qui attirent des éléments pour fabriquer les plus petites particules qui resterons indétectables indéfiniment parce qu’il faudrait en permanence augmenter la précision de nos mesures.